Appeler
+33 6 78 74 08 90
Contact
info@atelierdalangeac.com
· · Commentaires

Le juste prix

· · Commentaires

 

TRANSPARENCE ET CONFIANCE

Qu’est ce qui se cache derrière nos prix ? Pourquoi un vêtement produit de manière éthique et éco-responsable est si cher ? À quoi sert vraiment la marge ?

Ce que nous voulons aborder dans cet article, c’est de la transparence, parce qu’avant tout, nous pensons que notre communauté a le droit de savoir comment sont construits les prix de vente. La transparence est primordiale car nous voulons vous donner les clés pour que vous puissiez faire vos achats en toute conscience et en toute confiance. Pour savoir à qui, finalement, vous donnez votre argent.

 

Nous essayons, pour chaque modèle, d’être le plus juste possible.

Dalangeac se met à nu et pour chaque modèle, nous vous détaillons dans les fiches produits les différents coûts liés à l’entreprise, à la confection pure du vêtement et nous dévoilons nos marges. Nous avons étalé nos factures, sorti la calculette, fait des schémas et des calculs en croix. Divisé, multiplié, remis à zéro, arrondi et parfois estimé certaines données.

Pour les deux littéraires que nous sommes, ce fut un sacré travail, mais les calculs sont bons et nous sommes fières de vous les présenter.

Alors, oui, nos prix sont élevés. Beaucoup d’entre vous n’ont peut-être pas l’habitude de payer aussi cher un vêtement. Si nos prix sont élevés, c’est que nos exigences environnementales, sociales et le respect que nous avons pour les belles matières de qualité sont élevés aussi. Nous proposons des modèles qui durent longtemps, des matières d’exception, et une confection made in Portugal, où les employés de l’atelier ont des conditions de travail agréables et des salaires décents.

 

Avis aux lecteurs et lectrices : les chiffres donnés sont basés sur le fait que notre production se fait encore en petite quantité (20 à 50 modèles par produits). Avec le temps, nous pourrons faire des économies d’échelle sur certaines enveloppes de dépenses, mais nous aurons peut-être de nouveaux frais. Nous promettons de mettre à jour régulièrement cet article, en fonction de notre croissance et des ajustements liés.

 

EXPLICATION DES COÛTS

1 – Les tissus

L’enveloppe tissu est simple à calculer : nous multiplions le coût au mètre du tissu par le nombre de mètre nécessaires pour produire une pièce. Les prix varient beaucoup en fonction des matières utilisées et des certifications : un coton conventionnel sera bien moins cher qu’un coton certifié GOTS (4,50€ du mètre contre 8,00 € respectivement) et un lin épais ou une laine de qualité plus chers qu’un Tencel® (19,00€ du mètre contre 11,00€ environ).

Le coût des tissus varie aussi bien sûr en fonction du métrage : une jupe longue peut utiliser jusqu’à 2 mètres de tissu, alors qu’une jupe courte nécessitera plus 1,20 mètres.

2 – La mercerie

Dans la ligne mercerie, nous incluons les boutons, les fermetures éclairs, les dentelles, les élastiques… Tous ces éléments qui font la qualité et l’élégance d’un vêtement. Nous ne faisons pas de petites économies sur ce sujet : pour nous, un bouton a autant d’importance que la couleur du vêtement par exemple. Ce sont des détails qu’il ne faut pas négliger dans la création d’une pièce, car ils apportent souvent la touche finale, ce petit « truc en plus ».

Nos fournisseurs de mercerie sont des entreprises françaises ! Nous travaillons avec la Compagnie Française du Bouton et Corne et Corozo Réuni, principalement.

3 – La confection

Le coût de confection est basé sur le temps passé par l’atelier avec lequel nous travaillons au Portugal sur chacune des pièces. Comme nous ne produisons pas des milliers de pièces, nous ne faisons pas d’économies d’échelle sur ces coûts de confection.

Mais ce sont des prix justes, étant donné le temps passé à couper le tissu et à monter les différents éléments, à coudre les boutons, à mettre les étiquettes…

4 – Modélisme et gradation

Nous en parlons dans notre article sur le guide des tailles et l’inclusivité : le développement d’un nouveau modèle et de grandes tailles (XXL et au-delà) coûte cher. Il y a

  • le coût du modélisme (entre 300 et 600 euros pour un patron),
  • le coût de la gradation (à partir d’un patron taille S, créer les tailles XS, S, M, L, etc.)
  • le coût de prototypage (faire des premiers modèles tests pour s’assurer que nos vêtements sont bien ajustés, que les poches sont au bon endroit, que le tissu tombe bien…)

Vous pouvez lire l’article à ce sujet sur notre Journal, toutes les informations y sont déjà !

5 – Emballages et étiquettes

Les coûts sont faciles à calculer :

Pour les étiquettes, nous travaillons avec l’entreprise Passamar au Portugal (pas loin de l’atelier de confection !). Pour chaque vêtement, il nous faut trois étiquettes : l’étiquette de marque, l’étiquette de taille, l’étiquette de composition. À chaque fois que nous produisons des étiquettes, c’est par lots de plusieurs centaines voire plusieurs milliers. Chaque étiquette coûte environ 0,15€.

Pour les emballages, nous travaillons avec PackHelp, une entreprise allemande qui fait produire le « packaging » en Pologne. Nous avons choisi de nouveaux emballages : des sacs krafts avec double fermeture (pour que vous puissiez le réutiliser), en matière recyclée et recyclable, issue de forêts durablement gérées (certifiées FSC), dont nous avons compensé l’empreinte carbone grâce à l’association One Tree Planted.

Nous avons aussi du papier de soie, un sticker pour fermer ce papier de soie et une jolie carte que nous glissons dans vos commandes.

Le sac nous coûte 1,75€. Le papier de soie, l’étiquette, la carte et tout ce qui nous permet de vous envoyer ce colis proprement coûte environ 1,20€ 

6 – Logistique

La logistique comprend tous les déplacements liés à la production et au stockage des vêtements. Il y a les frais de transport des tissus et de la mercerie des fournisseurs jusqu’à l’atelier mais également les différents aller-retours que nous faisons avec nos différents prestataires : gradation, prototypes, vêtements produits, etc. Cela comprend aussi tout la gestion et la préparation des commandes et le stockage des vêtements.

Et enfin, cela comprend la commission que nous versons chaque mois à notre agent, Bernadete, qui nous accompagne dans la partie confection : elle supervise la production des prototypes, la réception des tissus et le contrôle qualité. Elle est notre allié du quotidien au Portugal, nous permettant de mieux communiquer avec l’atelier et de limiter nos déplacements (et notre empreinte carbone).

7 – Frais bancaires

Les paiements sur notre site internet sont sécurisés. Nous travaillons avec la plateforme Stripe, qui applique une petite commission sur chaque commande : 0,25€ commission par commande, auxquels s’ajoutent 1,4% de la valeur de la commande. Pour une commande de 100€ par exemple, les frais bancaires sont donc de 0,25€ + 1,4€ (soit 1,65€).

8 – Site web et communication

Notre site web est notre seul point de vente ! il est donc important d’avoir une structure qui fonctionne correctement. Pour cela, nous avons choisi d’utiliser la plateforme Shopify.

Cette plateforme est payante (79$ par mois) et prend également une commission de 2% sur chaque commande passée (d’où la variation de prix entre chaque pièce).

Au-delà de la structure même du site, nous avons besoin … de contenus visuels ! Nous organisons donc des shootings photos pour lesquels nous devons payer des mannequins, une maquilleuse, un lieu, une photographe… Autant de coûts nécessaires pour vous montrer chacune de nos pièces sous toutes les coutures !

9 – Frais de structure

Les frais de structure correspondent aux dépenses que nous faisons chaque mois pour pouvoir fonctionner : loyer (un jour), expertise comptable, assurances, électricité, consommables, fournitures administratives, téléphone… Des dizaines de petits coûts qui mis bout à bout engendrent d’importantes dépenses chaque mois.

10 – L'équipe dalangeac

Ça y est, nous y voilà. Pour faire simple, tous les frais cités précédemment sont des frais externes, c’est-à-dire qu’ils profitent à nos supers partenaires. Ce qui reste, c'est notre marge, qui représente en moyenne 24% du prix de vente hors taxe. Mais à quoi sert-elle ? 

Cette marge nous permet de fonctionner au quotidien et d’être pérenne :

  • Pour payer (un jour) des salaires. Pour l’instant, Marie et Domitille travaillent bénévolement (on n’a pas d’autres mots) pour la marque… mais ce n’est pas viable à long terme. Et puis dans quelques mois, on l’espère, nous aurons besoin d’être accompagnées d’une équipe à qui nous pourrons confier une partie de nos tâches : communication, sourcing matière, SAV…
  • Pour avancer financièrement les dépenses liées au développement des prochains modèles (sur lesquelles nous commençons à travailler 9 à 6 mois avant la mise en ligne)
  • Pour payer de temps en temps des prestations externes ou de la publicité
  • Pour avoir une marge de manœuvre en cas d’imprévus
  • Pour aller plus loin dans nos recherches, tester de nouvelles matières

C’est une marge qui bientôt nous permettra de dégager un peu de bénéfices. Dès que ce sera le cas, nous aurons d'ailleurs plaisir à les partager avec des associations qui soutiennent les femmes, les enfants, l’éducation, l’environnement, mais aussi des jeunes qui souhaitent créer leur entreprise. Cela fait partie de nos valeurs et de nos motivations profondes.

11 – La TVA

La TVA est une taxe à la consommation payée par le consommateur (vous), sur la plupart des biens de consommation. Cette taxe est de 20% pour un bien comme le vêtement. Elle est versée sur notre compte bancaire mais nous la reversons intégralement à l’État français.

Elle n’entre donc pas en compte dans le calcul de nos marges.

 

Et bien voilà, le compte est bon.

En moyenne,

  • 52% de vos achats servent à la création et au développement du vêtement,
  • 24% de vos achats permettent de payer nos coûts de fonctionnement
  • 24% de vos achats nous permettent de continuer à faire vivre le projet et peut-être bientôt nous payer !

 

Merci ! Vous participez à la création d’une entreprise qui veut faire changer les normes de la mode ! Vous participez au retour d’une mode éthique et responsable, à la mise en place d’un système qui respecte chaque maillon de la chaîne de travail mais qui vous respecte aussi.

Grâce à vous, aux mots que vous nous laissez, aux conseils que vous donnez à vos proches, nous allons, ensemble, créer une industrie plus transparente, plus juste et plus responsable.

 

Photo de couverture : StellrWeb sur Unsplash